Professions de foi : impressions d’un étudiant qui en a parcouru (vraiment) beaucoup.

Professions de foi des candidats aux élections législatives françaises au Centre de documentation du CEVIPOF.

Même limitées aux législatives de 1958 à 1993, les archives électorales conservées par le CEVIPOF de Sciences Po représentent une masse considérable de documents. S’y confronter dans le laps de temps imparti aux projets CollEX-Persée suppose de l’audace, de l’inconscience ?… ou du personnel supplémentaire. 

Grâce au financement CollEX, la DRIS (Direction des ressources et de l’information scientifique ou Bibliothèque) de Sciences Po a pu faire appel à une équipe de quatre vacataires étudiants. Chloé, Marine, Louis et Pierre, étudiants en master, ont participé au projet entre décembre 2018 et avril 2019. Pierre nous raconte son expérience.

“J’étais chargé de collecter des données sur des professions de foi de candidats aux élections législatives françaises de la Ve République en remontant le temps à partir de 1993 : je devais parcourir les professions de foi, trier les informations pertinentes relatives aux candidats – âge, genre, profession, implication associative et/ou politique, mandats actuels et/ou passés – et les compiler dans un tableur.

Le projet étant ambitieux, l’objectif était de traiter le maximum de documents et de contribuer à la constitution d’une base de données complète sur les candidats aux élections législatives.

Cela m’a paru pertinent car je souhaitais développer une meilleure compréhension des dynamiques politiques en France sur le long terme, avoir une réelle perspective historique sur la vie politique française. C’est précisément ce qui a été l’aspect le plus intéressant du projet selon moi : voir évoluer la rhétorique politique, les programmes des différents partis, le langage utilisé et même la forme des professions de foi. Chaque document reflète quelque part le contexte de l’époque et c’est ce qui m’a fasciné.

Le temps d’adaptation a été relativement long. Il a fallu incorporer une méthodologie particulière de collecte de données, aiguiser son œil pour le rendre plus attentif au sous-texte des professions de foi, et retenir beaucoup d’informations sur les associations, partis politiques et mouvements mentionnés par les candidats. 

Il est assez comique de noter les différences entre certaines professions de foi. Les élections législatives étant ouvertes à quiconque souhaite se présenter, les « petits partis » (voire les particuliers) font preuve d’une imagination débordante, qui abandonne complètement le langage politique, et sont très « rentre-dedans ». Il est aussi étonnant de retrouver des professions de foi d’hommes politiques dans leur jeunesse – surtout des présidents de la République. Enfin, il y a les partis régionaux, bretons, corses, basques, kanaks et autres qui écrivent dans la langue de leur peuple.

Le projet a indubitablement contribué à ma conscience citoyenne. C’est en étudiant des centaines de profession de foi qu’on arrive à lire au-delà de ce qui est écrit noir sur blanc et je ferai certainement plus attention aux documents que je recevrai pour les prochaines élections, grâce à Archelec 4. Ensuite le projet a bien développé ma connaissance des dynamiques politiques françaises contemporaines ; je me sens plus familier avec les partis politiques d’aujourd’hui et je pense réellement comprendre d’où ils viennent et de qui ils sont les héritiers.

Je suis déçu de ne pas continuer jusqu’au bout. L’équipe était extrêmement conviviale, premièrement ! Plus en rapport avec le projet, on arrivait aux documents des années 1960, années charnières qui marquent la fin du gaullisme. J’aurais aimé continuer afin d’explorer plus en détail l’influence de la seconde Guerre mondiale sur la vie politique française – gaullistes, communistes, européanistes, etc.”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.